Complément d’enquête: Air France, la fin du mythe

Quel avenir pour Air France?

complement_3_-_isopix

Les images ont fait le tour du monde: le directeur des ressources humaines d’Air France, Xavier Broseta, s’enfuyant par-dessus une grille, la chemise déchirée, après avoir été alpagué par les syndicats, un jour funeste de comité central où il était question de restructuration. Et après, tout le monde s’est invité dans le débat. On a reproché aux syndicats leur violence, là où la violence insoutenable du plan social proposé (2.900 emplois supprimés dès 2016) n’emportait pas autant d’audience. En toile de fond, la direction d’Air France soulevait le besoin de réformer ce fleuron français, désormais contrôlé par 75 % de capital flottant, sous peine de risquer de disparaître un jour, dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Pourtant, au troisième trimestre de cette année, le groupe Air France-KLM voyait son bénéfice s’envoler. Complément d’enquête se penche sur le récent conflit social de la compagnie et son avenir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité