Le jardin extraoridnaire: Pour quelques degrés de plus

Avec quelques jours d'avance sur la conférence de Paris, Le Jardin extraordinaire et une bardée d'autres émissions se penchent sur ses effets.

jardin_4_-_reporters

Du 30 novembre au 11 décembre, 195 pays vont se retrouver à Paris pour discuter du changement climatique, et, surtout, tenter de parvenir à un accord international, qui contraindrait tous les pays à tenter de limiter le réchauffement à 2°. Le dernier rapport du GIEC annonce, pour l’an 2100, une augmentation de la température pouvant aller de 0,3° à 4,8°. Récemment, l’excellent programme court de France 4 Data Gueule nous indiquait pourtant qu’environ 15 % des citoyens américains ne croient pas que le réchauffement climatique est lié à l’activité humaine. Et que des entreprises comme le pétrolier Exxon n’hésitent pas à sortir des valises pleines de dollars pour arroser des scientifiques afin qu’ils se positionnent contre ce qui est aujourd’hui une évidence pour une bonne partie de la communauté scientifique.

Ce soir, Le Jardin extraordinaire nous montre que le changement climatique c’est déjà maintenant et cela ne se limite pas à la montée des eaux et à la désertification dans de nombreuses parties du monde. On peut trouver ses effets dans la forêt de Soignes, déjà, où les hêtres sont en train de dépérir. Claire Collin, une experte du climat au SPF Environnement et Santé publique décrit les espèces menacées par ces bouleversements de températures. Le Jardin bifurque ensuite vers l’Autriche où des animaux aussi peu exotiques que la marmotte des Alpes et les grenouilles sont aussi menacées. Pour les lève-tôt, et les croyants, France 2 programme une émission spéciale le même matin, qui rassemble des représentants et théologiens des principaux cultes. Ils ont décidé de parler d’une même voix pour expliquer en quoi la terre est un bien commun, répondant ainsi à l’appel de Nicolas Hulot (invité de Vivement dimanche) d’encourager au niveau religieux un sursaut de conscience. Le mardi, Data Gueule poursuivra sa percutante série de vidéos d’animation sur le sujet avec Deux degrés, avant la fin du monde (vous pouvez revoir les précédentes sur Youtube). La Deux, elle, amènera, toujours mardi, un éclairage différent sur la protection de la planète, avec Poubelle la vie, qui furète du côté des solutions déjà en place voire carrément futuristes pour tenter de contrer l’accumulation exponentielle de déchets.

Plus d'actualité