Cash investigation: Quand les actionnaires s’en prennent à nos emplois

Le capitalisme vautour

cash_1_-_isopix

En 2013, la France n’allait pas bien. Problèmes de chômage, croissance presque nulle, tensions sociales. Aujourd’hui, cela va à peine mieux, d’ailleurs. Mais cette année-là, une frange de la population n’a pas vraiment eu à se plaindre: les actionnaires. Leurs dividendes ont atteint un montant jamais vu de deux cents milliards d’euros. Comment les entreprises font-elles pour dégager de tels bas de laine pour leurs bien-aimés actionnaires? Cash Investigation a mené l’enquête et nous dévoile des coulisses peu reluisantes. Il y a une pression de plus en plus insoutenable sur le travail, quitte à licencier pour réduire la charge salariale et augmenter les marges. L’émission remonte ensuite le fil des dividendes pour savoir qui, notamment dans les fonds de pension mais aussi les gros boursicoteurs, parvient à bénéficier des plans sociaux.

Plus d'actualité