Le funambule

Au bout du fil

funambule_3_-_doc

Le 7 août 1974, Philippe Petit, âgé de 25 ans, réalise son rêve: relier les deux tours du World Trade Center new-yorkais en marchant sur un simple fil, à 417 mètres au-dessus du sol. Sans la moindre sécurité. Et en s’offrant même l’aller-retour. Le lendemain matin, le New York Times n’a pas le choix: il concède une place en première page du magazine, juste à côté d’un certain Richard Nixon ébranlé par le Watergate. Depuis, le gaillard a fait du chemin, passant notamment par Paris, Tokyo, Jérusalem ou… Namur. En 2009, un documentaire baptisé Le funambule lui sera entièrement consacré, relatant les coulisses de sa folle escapade vers le sommet des tours jumelles, exploit réalisé grâce à des complices, des déguisements et des faux papiers. Une sorte de thriller céleste qui sera récompensé par l’oscar du meilleur documentaire – rien que ça. Et dont Club RTL nous offre la séance de rattrapage au moment même où le cinéaste Robert Zemeckis livre sa propre version des faits à travers le film The Walk: rêver plus haut.

Sur le même sujet
Plus d'actualité