L’art au kilomètre

La cité de dame Waudru

art_4_-_rtbf

A moins d’avoir séjourné dix mois au fond d’une caverne sans connexion Internet pour une expérience scientifique, personne ne peut ignorer que Mons est jusqu’au 31 décembre la capitale européenne de la culture. Pour amorcer la clôture en douceur, La Trois vous offre deux documents inédits. Le premier raconte comment la ville du Doudou s’est transformée en grande carte numérique où il est désormais possible de se promener, un smartphone à la main, dans les rues réelles pour découvrir un monde poétique aussi ludique que décalé. Un superbe portrait de Mons 2.0 via monsstreetreview.eu. Suivra dans la foulée Mons, un destin partagé qui présente cinq personnes impliquées de près ou de loin dans les préparatifs des festivités: Marcel Leroy, un ancien journaliste, Massimo Falasca, gérant de deux cafés, un musicien burkinabé, une jeune photographe et un artiste électro-acoustique. L’envers du décor, en somme!

Sur le même sujet
Plus d'actualité