Les heures souterraines

Une fiction intense, récompensée au festival de Luchon

heures_1_-_arte

Cadre dans une grande entreprise, Mathilde s’apprête avec angoisse à subir une fois encore le harcèlement moral de son patron. Médecin urgentiste, Thibault entame ses consultations après avoir mis un terme à une douloureuse relation. Dans un Paris oppressant, ces deux âmes perdues se croisent, avant de se rencontrer enfin au terme d’une éprouvante journée. Adapté du roman de Delphine de Vigan, le téléfilm de Philippe Harel distille une fascinante étrangeté, où le rythme lent des deux protagonistes s’oppose à celui, effréné, d’une ville sous tension permanente. Dans ce contraste saisissant, la violence des situations résonne avec une force terrifiante. Et fait jaillir la douceur de ces résistants épuisés. Une fiction intense, récompensée au festival de Luchon: meilleur unitaire et meilleure interprétation pour Marie-Sophie Ferdane.

Plus d'actualité