Isabella Rossellini’s Green Porno Live

Transformation d'Isabella Rossellini, entre le déconcertant et le jouissif

green_porno_2_-_doc

Dans un décor enfantin de carton-pâte, Isabella Rossellini se transforme en mouche, ver ou escargot pour nous parler sperme et rapports sexuels animaux moyennement consentis. L’accouplement créatif originel a eu lieu entre l’actrice obsédée par la biologie de la reproduction et un Robert Redford en quête de petites capsules vidéo « green » à diffuser sur mobiles pour l’Institut expérimental du Sundance Festival. Il est possible que le téléspectateur développe brièvement des troubles psychiques en observant l’ancien mannequin, moulé de vert, se faisant dévorer la tête par une mante religieuse en carton ou prenant, avec la plus grande élégance, une mouche en levrette. Quelque part entre le déconcertant et le jouissif.

Sur le même sujet
Plus d'actualité