Pop culture: Cheveux en bataille

cheveux_2_-_reporters

De nos jours, les cheveux ne veulent plus dire grand-chose. Qu’ils soient peroxydés ou colorés, tondus ou touffus, en bataille ou en éventail, les coupes se changent et se rechangent, et s’accommodent au gré de la mode. Ce samedi, Pop Culture nous rappelle que les tignasses, il n’y a pas si longtemps, étaient beaucoup plus bavardes. Les bananes des rockers, les dreadlocks des rastas, les crêtes des punks ou les longues chevelures des hippies possédaient chacun une signification très particulière, servant aussi bien de provocation que de revendication ou de subversion. Plus d’un demi-siècle de touffes, de crins et de boucles sont passés au peigne fin dans un reportage qui, pour ne rien oublier, parcourt les quatre coins du globe… ou plutôt, se coupe les cheveux en quatre.  

Plus d'actualité