Le véritable coût de l’immigration

Parcours d'immigration

immigration_2_-_isopix

Ils nous privent de nos retraites. Ils accaparent l’argent de « nos » sans-abris et « nos vieux ». Voici ce que l’on peut lire et entendre, hélas, à propos des demandeurs d’asile et des migrants, sur les forums de sites d’information ou les réseaux sociaux. Des fantasmes de ce genre, notre société tend à en cultiver de plus en plus lorsqu’il s’agit de penser la question de l’immigration. Martine Delumeau propose un regard parallèle en s’immisçant dans le quotidien de primo-arrivants. En cherchant ses témoins dans des professions et niveaux de revenus divers, Delumeau montre un visage plus apaisé et beaucoup moins vu, ces derniers temps, des réalités de l’immigration. Si elle ne se penche pas sur l’immigration clandestine, qui reste minoritaire, elle montre les mécaniques de l’intégration, à travers un médecin, une vendeuse de prêt-à-porter ou un dirigeant d’entreprise. Et le rôle économique et bénéfique joué par les primo-arrivants en général.

Sur le même sujet
Plus d'actualité