J’ai épousé un inconnu

Ciel, mon mari

jai_epouse_3_-_france_2

En attendant le prochain opus de la collection Mary Higgins Clark sur France 3, les amateurs de policier à l’anglo-saxonne trouveront ce soir de quoi patienter: France 2 livre l’adaptation – signée Elsa Marpeau, scénariste décidément très sollicitée par la chaîne ces derniers temps – d’une autre reine du thriller, l’américaine Patricia MacDonald. Soit l’histoire d’Emma, psychiatre dans une institution pour adolescents, qui célèbre son mariage avec David. Ils sont jeunes, beaux, très amoureux… mais ne se fréquentent que depuis six mois. Qu’à cela ne tienne, le couple – qui attend déjà son premier enfant – a toute la vie pour apprendre à se connaître. Emma commence par découvrir la maison familiale de son époux, une bicoque en pleine forêt où David n’a pas mis les pieds depuis des années. Mais ce qui devait être une lune de miel champêtre tourne bientôt au cauchemar: un soir, alors que David est à l’extérieur, la jeune femme se fait attaquer par un individu cagoulé qui manque de la tuer à coups de hache. Une tentative de meurtre avortée, bientôt suivie d’étranges événements: une souris crevée parmi les cadeaux de mariage, des appels anonymes, des intrusions dans la maison… et un mari étonnamment absent à chaque manifestation, dont les mensonges s’accumulent. De quoi faire douter Emma quant à l’implication de David dans son agression – d’autant que la police a fait de l’époux taiseux son principal suspect. D’hypothèse en hypothèse, le téléfilm enchaîne les fausses pistes avec suffisamment de conviction pour nous emmener jusqu’au dénouement. Rien de renversant non plus dans ce thriller qui reprend les codes classiques du genre, mais une réalisation soignée et une belle interprétation dominée par la subtile Deborah François, qui offre à Emma le visage d’une héroïne intelligente et solide.

Plus d'actualité