Futuremag: Quand la police prévoit les crimes

Minority Report, c'est déjà maintenant.

futuremag_2_-_isopix

En 1956, personne n’aurait cru Philip K. Dick lorsqu’il décrivait dans son livre Minority Report une police qui serait capable, grâce à des mutants doués d’une précognition des événements, d’empêcher les crimes par anticipation. En 2015, ce ne sont pas tout à fait des mutants qui sont venus aider les hommes en bleu, mais plutôt les algorithmes et les big data. Grâce à des logiciels, des forces de l’ordre en Italie, en Allemagne et en Californie déterminent les lieux où un méfait peut se produire, sur base d’une analyse de données antérieures notamment. Un dossier qui pose pas mal de questions quant à la capacité de l’être humain de balancer son jugement avec les calculs d’une machine.

Plus d'actualité