Cash investigation: Le diesel, la dangereuse exception

L’ennemi invisible

cash_2_-_reporters

On sait aujourd’hui à quel point notre santé souffre des effets désastreux du diesel. Les particules fines relâchées dans l’atmosphère sont à l’origine de nombreux problèmes d’ordre respiratoire, et représentent surtout un facteur important de risque de cancer. Pourtant, malgré des rapports alarmants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la situation n’évolue guère. En Belgique, le gouvernement a décidé qu’une augmentation des accises serait d’application en 2016. Est-ce suffisant pour diminuer la taille conséquente de notre parc automobile roulant au diesel? Cash Investigation s’intéresse à cette problématique qui touche également la France, dans des proportions encore plus préoccupantes. Dans l’Hexagone, en effet, les pouvoirs publics sont totalement inactifs dans ce dossier alors que trois quarts des nouveaux véhicules consomment ce dangereux carburant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité