Investigatiôns: Asie, mirage et décadence

France Ô flâne en Thaïlande, à la recherche des expatriés français, et à Manille, près des groupes de hip-hop des quartiers dangereux.

asie_4_-_france_o

Gorgées d’une nature époustouflante et affrontant une croissance démographique parmi les plus hautes d’Asie, les Philippines sont une nation complexe à appréhender. Surtout quand on sait que certaines îles du pays sont également revendiquées par des mouvements rebelles musulmans. Manille, sa capitale, compte plus de 22 millions d’habitants, quand on la considère dans ses limites larges. La violence constitue un problème quotidien, avec des gangs qui ont souvent défrayé la chronique. La pauvreté endémique qui touche six millions de personnes dans les bidonvilles n’aide en rien à créer un climat de sécurité. France Ô propose une plongée dans l’univers de ces gangs, avec des images fortes – comme ce jeune homme, qui montre à qui veut le voir le fusil qui lui sert à protéger sa famille, mais également quelques exactions vécues en direct – même s’il ne faut pas réduire la ville à un simple foyer de violence. Lorsqu’on est ado dans les bidonvilles de Manille, le hip-hop constitue aujourd’hui une alternative pour se sortir de la spirale de la violence. La chaîne part ensuite en Thaïlande, une destination prisée des touristes (ça on le savait), mais aussi des futurs expatriés français à la recherche d’un horizon professionnel plus ensoleillé. Aujourd’hui, des Français racontent leur quête d’un emploi ou d’un business en Thaïlande. Une aventure pas toujours facile, car toutes les professions ne sont pas autorisées aux étrangers, celle d’avocat par exemple, ou d’architecte ou de guide touristique. Comme le conseillent pas mal de sites Internet, mieux vaut rester calé dans des compétences d’Européens: professeur de langue étrangère ou de plongée sous-marine, acteur de cinéma ou entrepreneur de sa propre startup.

Sur le même sujet
Plus d'actualité