Femmes invisibles: survivre dans la rue

40% de femmes SDF

femmes_2_-_france_5

C’est le – gros – pourcentage de femmes sans-abris en France. Or il est rare d’en croiser. Et c’est normal. Plus vulnérables que les hommes, les SDF de sexe féminin ont tendance à se faire toutes petites, à devenir même invisibles. La menace est partout, au coin d’un parking, sous un escalier ou dans le métro. Quand on est à la rue, les échappatoires et les jardins secrets sont rares. Myriam, Barbara, Martine et Katia ont atterri dans la rue pour des raisons très différentes, mais leur but est le même: s’en sortir. Pour cela, elles peuvent compter sur l’aide précieuse des associations et des refuges qui leur permettent de prendre soin d’elles pendant quelques heures. Un moment salvateur et indispensable pour retrouver un peu de confiance en soi et la force de relever la tête.

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité