In vivo, l’intégrale: Danser contre la chorée

Danser pour se soigner

in_vivo_-_doc

Maladie neurologique dégénérative, la chorée de Huntington est aussi rare qu’effrayante: survenant généralement entre 35 et 45 ans, elle provoque d’importants troubles moteurs et cognitifs pouvant conduire à la perte de l’autonomie et reste aujourd’hui incurable. Un diagnostic d’autant plus violent pour les personnes porteuses du gène responsable qu’elles ont souvent vu, comme Magalie, leur père ou leur grand-mère souffrir – et mourir – de cette anomalie génétique. Pour les aider à se réconcilier avec leur corps malade et à accepter les gestes incontrôlés que provoque la chorée de Huntington, Philippe et Julie, danseurs professionnels, ont créé un cours à leur attention. Des ateliers permettant de retrouver le plaisir de vivre et qui pourraient bien, selon les médecins qui en étudient l’impact, retarder l’évolution de la maladie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité