La grande librairie: Jean d’Ormesson

Une soirée avec l'écrivain préféré de ceux qui ne lisent pas

grande_3_-_reporters

Le 16 avril dernier, devait se dérouler un numéro exceptionnel de La grande librairie, autour d’un Jean d’Ormesson tout émoustillé d’avoir été choisi par Gallimard pour faire son entrée dans la prestigieuse collection de la Pléiade. Rendez-vous manqué: victime d’un malaise, l’académicien n’avait pas pu rejoindre François Busnel sur son plateau. Cinq mois et un pavé plus tard, le voilà pour de bon, invité unique de l’émission littéraire pour une heure d’entretien en direct. C’est sans doute encore peu pour aborder la longue vie du nonagénaire, mais assez pour goûter la malice de son pétillant regard bleu, ses bons mots, ses traits d’esprit et la substance des quelque six cents pages de son dernier ouvrage, Dieu, les affaires et nous, paru le 19 août. Une spéciale à ne pas manquer avec l’écrivain préféré des Français.

Sur le même sujet
Plus d'actualité