Dans les yeux d’Olivier: Les enlèvements parentaux

Fréquent et difficile à combattre, l’enlèvement parental est un délit aux multiples visages.

dans_les_yeux_1_-_france_tel

Un jour, un parent prend seul l’invraisemblable décision d’emmener son enfant loin du reste de sa famille, pour toujours. Parce qu’il veut faire souffrir l’autre parent, parce qu’il est en désaccord avec des méthodes d’éducation, il prend le large et entre dans l’illégalité, sans pour autant être inquiété par la justice. Au travers de quatre histoires, Oliver Delacroix décrypte les mécanismes qui divergent, et le désarroi qui semble universel.

Mathilde a confié sa fille de 2 ans à son ex-compagnon pour le week-end. Elle ne la retrouvera que deux ans plus tard. Pour revoir Pénélope, elle a dû s’installer à Athènes et mener une longue croisade, médiatique notamment, entourée par ce qu’elle a ressenti comme de l’indifférence ou une connivence « entre hommes grecs ». Quand Benjamin est tombé amoureux d’une jeune Brésilienne, il n’imaginait pas que cette dernière s’envolerait pour São Paulo avec leur fils et qu’il passerait sept années sans voir son enfant. Que dire de la surprise de Patricia et Nadia quand, au terme de ce qui devait être quelques semaines de vacances en Algérie, elles se retrouvent séquestrées et promises en mariage aux fils d’un ami de leur père. Patricia rentrera en France, pas Nadia. Pas de retour non plus pour Mathis. Si son père a été arrêté au terme d’une cavale de cinq mois, il refuse de dire ce qu’il est advenu du petit garçon. Sa mère, Nathalie, est sans nouvelles de l’enfant depuis plus de 4 ans. Couples mixtes ou non, mère ou père, parent ou enfant. Ils témoignent des diverses facettes de cette problématique récurrente.

D’après le ministère de la Justice, une centaine d’enlèvements parentaux auraient lieu chaque année en Belgique. Certains estiment que le chiffre serait trois à quatre fois plus élevé. Et contrairement aux idées reçues, 65 % des rapts seraient commis par des mères.

Sur le même sujet
Plus d'actualité