69 minutes sans chichis: Johnny Hallyday

Pour sa quatrième rentrée, 69 minutes sans chichis s'offre une grosse pointure et non des moindres: Johnny Hallyday. Ah que c'est bon.

69_minutes_-_rtbf

Après avoir ouvert la troisième saison avec Michel Drucker, Joëlle Scoriels se réjouit d’avoir réussi à rencontrer l’insaisissable septuagénaire au Sporting de Monaco quelques heures avant son concert. Un démarrage en puissance, de bon augure pour la suite.

Votre entretien a duré 40 minutes, le format de l’émission sera donc un peu différent?

JOELLE SCORIELS – Comme on ne pouvait pas le faire venir sur notre plateau, on est allés vers lui. Au départ, on n’avait que 30 minutes mais comme cela se passait bien, on a pu poursuivre. C’était au millimètre pour ne pas le fatiguer. Mais on va étoffer cet entretien de témoignages d’autres personnes et rebondir sur certains de ses propos.

Quelle impression vous a-t-il faite?

J.S. – La classe! Ça faisait des semaines qu’on essayait d’avoir cette interview. On était très soulagés d’enfin le voir arriver et aussi très impressionnés. Même s’il a gardé ses lunettes solaires et que j’étais un peu déçue de ne pas voir le bleu clair de ses yeux. C’est quelqu’un de très gentil, généreux, agréable. Mais j’étais frustrée, car avec une demi-heure en plus, je suis sûre qu’on aurait fait des merveilles, Johnny et moi. Une de mes collègues, qui est fan, a vu l’interview et m’a dit qu’elle l’avait rarement vu comme ça. Ça me fait plaisir qu’on perçoive quelque chose d’un peu spécial. Chouette, quoi!

Qu’avez-vous appris de lui?

J.S. – Qu’il ne connaissait pas les cuberdons. J’ai redécouvert son attachement à Jacques Brel. Je ne savais pas à quel point il était admiratif et s’était inspiré de sa façon d’interpréter les textes. Il a été très touchant sur notre chapitre belge. Pour lui, ce lien avec la Belgique est évident et très fort.

Quelles autres rencontres allez-vous faire cette saison?

J.S. – On a plein de pistes, mais pas encore beaucoup de confirmations. On va à nouveau se balader aux différents niveaux de la notoriété en privilégiant les personnes que le public belge connaît bien. Et Adrien sera remplacé car il va s’occuper de l’autre jeudi soir sur La Deux.

Plus d'actualité