Les trois sœurs

Des rêves noyés dans la mélancolie

trois_3_-_arte

Arte reprend sa collection théâtre, inaugurée l’an dernier, avec une belle exploration de l’âme russe par une réalisatrice italo-française à la finesse et à la sensibilité toutes tchékhoviennes. Rien de très étonnant à ce que Valeria Bruni-Tedeschi ait trouvé l’inspiration dans le texte Les trois sœurs, de Tchekhov donc, adapté pour le petit écran avec l’excellente troupe de la Comédie-Française: une demeure bourgeoise où l’on s’ennuie à mourir, des rêves noyés dans le désenchantement et la mélancolie, des secrets de famille… L’univers de la cinéaste s’intègre aisément à celui du dramaturge et l’auteure d’Un château en Italie livre une interprétation personnelle de cette pièce tragicomique, dont elle souligne la modernité et à laquelle elle apporte un joli supplément de vie, à la fois joyeux et désespéré.

Plus d'actualité