Etoile montante de la chaîne privée, Sophie Pendeville prend les commandes de Wouf, le premier concours canin télévisé.

pendeville4_-_rtl

La saison sera donc chargée pour la blonde pétillante puisqu’en plus de ses capsules Go For Zero, elle sera également chroniqueuse dans le nouveau talk conso présenté par Michaël Miraglia.

Comment se présente ce concours?

SOPHIE PENDEVILLE – C’est un dog-show. Accompagnés de leurs maîtres, les chiens vont devoir réaliser des défis pour espérer accéder à la finale. On aura par exemple un labyrinthe dans lequel on a disposé de la nourriture à laquelle ils ne peuvent pas toucher.  

 

Un vrai divertissement, donc…

S.P. – Wouf passe le dimanche en fin d’après-midi, on n’est pas là pour faire du culturel. On aura de grands fous rires mais aussi des moments d’émotion. Quand on voit le lien qui existe entre les maîtres et leurs chiens, c’est très touchant. Et on va apprendre des choses, notamment grâce au jury.

 

Qui compose ce jury?

S.P. – Il y a Eve Angeli, surtout présente pour nous faire rire mais qui fait pas mal de remarques pertinentes. Sébastien Kfoury, un vétérinaire québécois qui travaille beaucoup en télé au Québec. Il est très calé – et canon. Patrick Pittavino, un dresseur professionnel qui travaille dans le cinéma. Et enfin Sophie Thalmann, une fille très simple, qui aime profondément les animaux, pose les bonnes questions et apporte énormément de douceur au programme. 

 

Wouf est le fruit d’une collaboration avec NRJ 12…

S.P. – Nous avons tourné l’émission ensemble mais le montage est différent pour les deux pays. Et en France, ils étaient deux à présenter (Matthieu Delormeau et Anne-Gaëlle Riccio).

 

Animer Wouf est à l’opposé de votre rôle de chroniqueuse (im)pertinente dans De quoi je me mêle!

S.P. – Je suis multifacette et je présente les deux à la télé. Je pars du principe qu’un animateur doit pouvoir tout faire, pas uniquement lire un prompteur. Wouf est du divertissement pur, tandis que le talk est un travail plus journalistique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité