Le berceau des baleines

L’amour et les baleines

berceau_2_-_arte

On a souvent, parmi les cétacés, une petite préférence pour le dauphin, si gracieux et si joueur – Le Jardin extraordinaire lui consacrait d’ailleurs son émission d’hier. Mais soyons juste: les baleines à bosse n’ont rien à leur envier en matière de sauts majestueux et de chant délicat. Les chercheurs australiens Micheline et Curt Jenner leur consacrent leur vie et ce documentaire nous embarque avec eux, dans l’exploration d’une des principales zones de reproduction du mammifère marin, située au nord-ouest du pays. Leurs observations enthousiastes éclairent le comportement de la baleine à bosse, depuis son départ de l’Antarctique où elle se nourrit tout l’été jusqu’à ce « berceau » dans lequel elle s’accouple et donne naissance. Avant de repartir en Antarctique. L’une des plus longues migrations du règne animal, avec près de 13.000 km aller-retour.

Sur le même sujet
Plus d'actualité