Sale temps pour la planète: Chili, mieux vaut tard que jamais !

Entre tremblements et immobilisme

sale_4_-_isopix

Un million de fois par an, la terre frissonne, vibre et parfois s’éventre. Presque tous les jours, le Chili enregistre une secousse de magnitude avoisinant le 5 (force modérée). Champion du monde, le pays a explosé la célèbre échelle de Richter, enregistrant un score de 9,5 au printemps 1960 alors que la formule ne prévoyait pas d’aller au-delà de 9. Les chercheurs arpentent la bande de 4.300 km de long pour poser des capteurs, le gouvernement lui est longtemps resté passif face aux risques des tremblements de terre associés à des tsunamis. Le séisme de février 2010 semble l’avoir vaguement secoué mais, si les bâtiments sont de plus en plus conçus pour ne pas courber l’échine, les constructions en zones à haut risque font croire à un certain fatalisme ou à un colossal optimisme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité