12 Monkeys Saison 1

Cette série, adaptée du film L'armée des 12 singes, s'émancipe de son modèle. Ses acteurs nous en parlent.

12_monkeys_1_-_doc

Inspirée par le long métrage de Terry Gilliam (1995), 12 Monkeys (la série) évoque la destinée d’un homme chargé par les humains du futur de voyager dans le temps, afin de prévenir une terrible épidémie. Pour ce faire, il retourne dans le passé et s’associe à une virologiste… Entretien avec les interprètes de ces deux héros, lors du Festival de Monte-Carlo.

L’ensemble est-il fidèle au film?

AARON STANFORD – L’intrigue de celui-ci est principalement traitée dans l’épisode pilote. Bien sûr, notre feuilleton reprend les éléments clefs de l’œuvre de Terry Gilliam. Mais il s’appuie aussi sur le court métrage La jetée de Chris Marker, qui avait déjà inspiré à l’époque le réalisateur américain. Mais après cela, nous avons introduit d’autres protagonistes et développé de nouvelles histoires.

Étiez-vous avertis de ces libertés scénaristiques?

AMANDA SCHULL – Non, on ne sait jamais à l’avance ce qu’il va se passer. Avant les tournages, Aaron et moi avons été convoqués séparément par les scénaristes. Là, ils nous ont simplement présenté les grandes lignes de nos rôles.

Pourquoi les avoir acceptés?

A.T. – J’étais fan du film. Mais quand les producteurs m’ont proposé d’incarner James Cole, j’étais surpris. Je pensais qu’ils cherchaient un sosie de Bruce Willis! Mais ils avaient en réalité une autre approche du personnage.

A.S. – J’ai été touchée par la sensibilité de ce Dr Cassandra Railly que j’endosse. Elle est différente de toutes les héroïnes qu’on a pu voir précédemment à la télévision.

Des infos sur la saison 2?

A.S. – Je ne vais pas tout vous dévoiler si vous découvrez la première salve. Je peux juste vous dire que James et Cassandra vont échanger leur place. Ces inédits s’inscriront dans la continuité, mais ils répondront aussi à beaucoup de questions laissées jusqu’à présent en suspens…

Sur le même sujet
Plus d'actualité