Esprits criminels saison 10

Esprit libre

gubler_2_-_isopix

Sa série est un carton. Mais Matthew Gray Gubler, alias Dr Reid, préfère prendre un peu de distance.

Esprits criminels fête ses dix ans. Déjà. Un anniversaire que partage Matthew Gray Gubler, puisqu’il incarne le Dr Spencer Reid depuis les débuts de cette fiction policière. Une chose est sûre: le succès ne lui fait pas tourner la tête. Un petit débrief à l’occasion du Festival de télé de Monte-Carlo.

Dix ans que vous pistez les serial killers. Pas trop lassé?

Matthew Gray Gubler – Pas le moins du monde. Je suis toujours aussi enthousiaste. Je n’ai pas vu cette décennie passer. Faut dire qu’on forme tous une grande famille. Le fait qu’on parvienne aussi à se renouveler est important. Ça explique notre succès. Ça, et les sourcils de Shemar Moore (Derek Morgan dans le feuilleton – NDLR).

Vous n’êtes pas du genre à vous prendre au sérieux…

M.G.G. – C’est vrai que les gens ont un peu trop tendance à se prendre la tête dans ce métier. Moi, je n’ai jamais espéré devenir acteur. Mon truc, c’est la réalisation. Et je crois que le rire aide à prendre de la distance. Je sais déjà que je rirai le jour où je mourrai.

Cette saison 10 est un carton. Pourquoi?

M.G.G. – On a gagné 3 millions de téléspectateurs aux États-Unis. Ça prouve à mes yeux que cette salve – qui est en cours de diffusion chez vous – est sans doute la meilleure de toutes. Nos auteurs font preuve d’une créativité exemplaire. Ils ont une vraie liberté pour explorer de nouvelles directions. Et puis, ils ont imaginé des situations qui apportaient une note dramatique bienvenue.

On vous demande votre avis sur tout ça?

M.G.G. – Oui, on peut faire des propositions quant à l’évolution de nos personnages. Chaque année, la scénariste en chef nous réunit avec l’équipe pour évoquer notre devenir et nos envies. Mon rôle, d’ailleurs, me ressemble. Le Dr Spencer Reid vient comme moi de Las Vegas, il aime la magie… Et il est très musclé! (Rire.)

Sur le même sujet
Plus d'actualité