Hiroshima, la véritable histoire

Des scientifiques américains, japonais et des survivants du massacre nucléaire confient leurs souvenirs, en rectifiant plusieurs idées reçues.

hiroshima_3_-_reporters

Le 6 août 1945, la ville japonaise de Hiroshima, connue pour son élégance et son mélange de toutes les traditions japonaises, se réveille en pleine canicule. Les enfants partent à l’école, et on leur a recommandé de se tenir à l’ombre pour ne pas avoir trop chaud. Quelques jours plus tard, ils seront sûrement évacués de la ville, car la guerre fait rage. Depuis plusieurs mois l’aviation américaine se déchaîne contre le Japon impérial, ennemi juré et régime fanatique qui a humilié les Etats-Unis à Pearl Harbor. Curtis LeMay, général aux méthodes particulièrement musclées, a promis de faire « rôtir » les Japonais. Soixante-six villes ont été détruites. Tokyo a subi un déluge infernal qui a fait une centaine de milliers de morts. Bientôt, Hiroshima va subir une attaque d’un genre nouveau. Une bombe atomique, représentant l’équivalent de 15.000 tonnes de TNT, va tout rafler sur son passage et marquer une nouvelle ère dans l’armement. Après 45 secondes de chute libre depuis le B-29 Enola Gay, entouré de deux autres avions (un pour les mesures et l’autre pour les photos, qui sera rebaptisé plus tard « Un mal nécessaire »), Little Boy, monstre de quatre tonnes, tuera 80.000 personnes, et fera autant de blessés. Hiroshima, la véritable histoire est un documentaire essentiel pour bien comprendre les enjeux militaires et politiques autour de la bombe. Tout en offrant des témoignages forts et incroyablement dignes de survivants japonais, il tord le cou à plusieurs idées fixes, comme celle qui veut que la bombe était inévitable pour forcer la reddition du Japon (alors que son effet sur les dirigeants sera à peu près nul). Il met aussi en lumière la volonté des Américains de tester leur trouvaille et le fait qu’une pétition de scientifiques contre le bombardement a été purement et simplement remisée dans un tiroir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité