Docs interdits: l’extravagante affaire des avions renifleurs

Une affaire qui pue

docs_interdits_3_-_france_3

« En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées« . En rajoutant « farfelues » au slogan seventies de l’Agence pour les économies d’énergie, on obtient le projet ubuesque d’Aldo Bonassoli, un agriculteur italien, et d’Alain de Villegas, un aristocrate belge. En 1976, les comparses parviennent à vendre leur invention révolutionnaire: un avion capable de repérer les gisements de gaz, de pétrole et d’autres minerais. Tandis que Giscard d’Estaing applaudit des deux mains, Elf multiplie les investissements faramineux. Mais, en mai 1979, on découvre que Bonassoli peint lui-même les cartographies des supposés gisements et les filme pour les incorporer à son appareil. Bardaf, c’est l’embardée, voilà l’avion renifleur avec dans l’aile le plomb que les dirigeants de Elf n’ont pas eu dans la tête.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité