Le monde de Jamy

Après les bâtisseurs, les glaciers, les volcans et les animaux, Jamy nous fait découvrir les trésors des forêts.

jamy_1_-_france_3

Quand Jamy voyage, ce n’est jamais léger. Il s’entoure des meilleurs spécialistes pour filmer, comprendre et expliquer ce qu’il découvre. Quand Jamy voyage, ce n’est jamais banal non plus. Il choisit des décors naturels époustouflants pour poursuivre son métier de pédagogue. Pour cette cinquième expédition, l’ex-sorcier explore trois forêts exceptionnelles en Guyane et en Australie. 
Pendant longtemps, l’homme n’y a vu comme seul intérêt que le bois. D’ailleurs, au cours du dernier siècle, la moitié des espaces forestiers ont disparu, alors qu’ils ont encore beaucoup à nous apprendre. Source de vie, la forêt purifie notre atmosphère et combat le réchauffement climatique. C’est pour nous l’expliquer que Jamy n’hésite pas à naviguer durant cinq heures sur une frêle pirogue puis à gravir des sommets dans la jungle amazonienne française. Dans la réserve préservée des Nouragues, il montrera la forêt qui respire, transpire. Il ne pourra pas s’empêcher de nous rappeler le processus de la photosynthèse et les fondamentaux: dioxyde de carbone (CO2), effet de serre… Toujours en Guyane, il révélera ensuite les mangroves comme on ne les a jamais vues. Ici les mondes végétal et animal ne font pas que cohabiter, ils coopèrent et collaborent. Le palétuvier s’associe au crabe violoniste pour pousser au cœur de la vase dans une eau salée. Mais la mangrove sert aussi de bouclier contre les assauts de l’océan qui érodent le littoral, et préserve des cyclones. En Australie, la forêt formée d’eucalyptus géants résiste à l’avancée du désert et à son pire ennemi: le feu. Intrépide à 53 ans, Jamy va mettre quatre heures pour atteindre le sommet de Héroica, un eucalyptus haut de 84 mètres et vieux de cinq à six cents ans. Chapeau de mouiller sa chemise à ce point pour rapporter des images exceptionnelles! Des vues à couper le souffle qui nous remettent à notre place et nous font sentir bien petits dans cet océan vert que nous nous devons de respecter. Mission accomplie, Jamy!

Sur le même sujet
Plus d'actualité