Un village empoisonné par la CIA

En 1951, les habitants d’une ville française plongent subitement dans la démence. La faute à la CIA?

docs_interdits_1_-_doc-461226

Pour une étrange affaire, c’est une étrange affaire! Tout commence à l’été 1951, dans la commune gardoise de Pont-Saint-Esprit. Victimes de ce qui semble être une banale intoxication alimentaire, les habitants se plaignent de problèmes digestifs. Quelques jours plus tard, le bourg plonge dans l’hystérie collective: les malades souffrent d’hallucinations, de convulsions et de crises de démence. L’un se défenestre, croyant pouvoir voler. L’autre voit son cœur s’échapper par le pied. Un troisième s’affole de sentir des serpents dans son ventre. Au pire de la crise, Pont-Saint-Esprit vit ce que l’un des médecins locaux appellera « une nuit de l’apocalypse ». Sur quelque trois cents personnes intoxiquées, cinq trouveront la mort et une cinquantaine seront internées en psychiatrie. Attribué au pain, le mal reste un mystère qui suscite nombre de rumeurs. Le boulanger est incriminé, puis le meunier, parfois même le diable. On songe à une maladie moyenâgeuse, causée par un champignon. Et enfin au LSD. Une piste défendue par le journaliste américain Hank Albarelli, dont l’enquête conclut que le psychotrope aurait été pulvérisé sur le « pain maudit » par l’armée américaine et la CIA dans le cadre d’expérimentations sur les effets de drogues hallucinogènes. Reprenant cette thèse, le documentaire aligne les arguments en sa faveur – notamment la révélation des opérations secrètes menées par la CIA pour développer des outils de manipulation mentale et l’exhumation de documents déclassifiés de l’agence centrale de renseignements. Les éléments présentés sont effectivement troublants et l’affaire est digne des meilleurs thrillers. On regrette tout de même que le réalisateur Olivier Pighetti n’ait pas pris davantage de distance avec la théorie proposée en donnant la parole à ceux qui, comme l’historien Steve Kaplan, l’estiment incohérente et avancent d’autres pistes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité