What happened Miss Simone?

 

Un documentaire passionnant retrace la vie mouvementée d’une des plus grandes dames du jazz et de la soul.

nina_-_isopix-460515

De Nina Simone, beaucoup ne connaissent probablement que My Baby Just Cares for Me, succès de 1958 devenu un énorme tube lors de sa ressortie en 1987. Une véritable renaissance pour cette artiste à l’oreille absolue, tombée quasi dans l’oubli après une carrière phénoménale dans le monde du jazz et de la soul alors que son ambition première était de devenir pianiste classique. Cette frustration, doublée d’une profonde amertume, la poursuivra d’ailleurs jusqu’à la fin de ses jours.

Le parcours de Nina Simone n’a jamais été de tout repos. Née noire dans un monde de Blancs, enfant surdouée au piano, elle commence sa carrière dans divers clubs de jazz new-yorkais où elle rencontre un succès grandissant qui atteint son apogée au milieu des années soixante, époque où elle milite très activement pour les droits civils des Noirs. Vient ensuite la déchéance: départ pour l’Afrique en 1970, problèmes avec le fisc et retour en Europe où on la diagnostique bipolaire. 1987 marquera son retour sur le devant de la scène qu’elle ne quittera plus jusqu’en 2002, quelques mois avant son décès dans le sud de la France.

Des images d’archives rares, de nombreux extraits de concert, des interviews de Nina Simone, et les témoignages d’amis proches, de son mari et de sa fille Lisa Simone Kelly (en concert au festival Esperanzah! le 2 août prochain) composent ce documentaire aussi touchant que passionnant sur un personnage complexe, aussi intransigeant avec son entourage qu’avec son public (il faut la voir s’arrêter en plein concert pour demander à un spectateur de se rasseoir!). Un voyage initiatique pour qui veut découvrir une artiste réellement hors normes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité