Trois petites choses que vous ne savez (peut-être) pas sur le Tour de France

Dès ce 4 juillet, les coureurs s'élanceront pour une Grande Boucle qui leur fera parcourir pas moins de 3.360 kilomètres. Rodrigo Beenkens assurera les commentaires sur La Une et nous rappelle quelques faits oubliés ou méconnus.

reporters_17775626_1

1 – L’étape de Pra Loup, qui fait son grand retour cette année, a été le théâtre du déclin d’Eddy Merckx

En 1975, c’est lors de cette étape que le champion belge a porté pour la dernière fois le maillot jaune. Bernard Thévenet s’en est emparé ce jour-là, et il a eu lui-même du mal à y croire. La nuit, alors qu’il souffrait d’insomnie, il a aperçu le maillot jaune sur son lit et s’est demandé ce qu’il était venu faire dans la chambre de Merckx.

2 – Quintana, le miraculé

Le jeune Colombien, qui participe à son deuxième Tour de France cette année et est cité parmi les favoris, n’aurait jamais dû rouler à vélo. Né dans un bidonville, il souffrait d’une maladie rare et les médecins ne lui donnaient pas trois ans à vivre. Jusqu’à ce que ses parents l’emmènent voir une guérisseuse…

3 – Le défi de Contador

Si Contador, qui a déjà gagné deux fois le Tour, en 2007 et 2009, venait à triompher sur les Champs-Elysées, il signerait un doublé impressionnant. Il vient en effet de remporter le Tour d’Italie et cela fait 17 ans qu’un coureur n’a plus gagné ces deux Tour majeurs la même année. Une performance qui n’est plus qu’à quelques milliers de coups de pédales. A peine…  

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité