Got to Dance, le meilleur danseur

Avant de débarquer sur TF1 avec Hair, le meilleur coiffeur, Sandrine Corman prend les commandes de Got To Dance, un concours de danse ouvert à tous.

ap_127713-460781

Amateurs ou professionnels, en solo ou en groupe, les danseurs se présentent devant un jury composé de Mia Frye, David Carreira et Stéphane Jarny. Si chacun donne une étoile, le danseur pourra choisir son mentor et continuer l’aventure. A la fin, seul le public désignera le gagnant qui remportera 50.000 euros. En maîtresse de cérémonie, Sandrine Corman.

Qui seront les candidats?

Sandrine Corman – Moi qui connais bien ce genre d’émissions de talents, j’ai été bluffée par certains candidats. On a eu tous les types de profils, tous les styles de danses, même certaines que je ne connaissais pas. Des danses folkloriques, beaucoup de danses contemporaines ou plus artistiques avec une histoire qui se raconte dans la prestation. Ce qui m’a impressionnée, c’est le niveau des candidats. A la différence d’Incroyable talent, où certains viennent juste pour faire les cons, on a des participants qui ont tous un bon niveau. Et personne pour rigoler et faire le fou.

Est-ce qu’un candidat vous a particulièrement touchée?

S.C. – Il y a une petite fille d’environ 4 ans, métisse, qui dansait d’une manière incroyable. Mia Frye est tombée sous son charme. Elle avait un franc-parler, un aplomb impressionnants pour son âge. Moi, je suis touchée par les enfants. Je trouve que c’est formidable d’avoir le courage de venir sur une scène, sur un plateau de télé, devant plein de gens et d’oser danser.

Vous vous retrouvez dans ce genre de programme?

S.C. – Je suis toujours une des premières sur la piste de danse. La danse, c’est quelque chose qui concerne tout le monde, qu’on sache danser ou pas. Cela met de bonne humeur. Les gens vont se retrouver dans ce programme. C’est un programme familial, qui va plaire aux enfants, il y en aura pour tous les goûts. J’aime ce genre d’émissions et je trouve qu’elles sont trop rares à la télé où il y a trop de violence.

Sur le même sujet
Plus d'actualité