Livrés à domicile: Jérôme Colin

Pour négocier le virage épineux de la quarantaine, le plus célèbre des taximen belges a choisi d'Eviter les péages, selon le titre de son premier roman (chipé à Bashung), paru aux Editions Allary. 

1353467

Ce soir, dans la peau de l'interviewer interviewé, Jérôme Colin nous démontre une fois encore qu'il en a sous le capot. Se prêtant au jeu avec son aisance habituelle, il ne dissimule rien de ses franchissements de ligne blanche, de ses dérapages incontrôlés, de la panne des sens, de l'explosion de ses soupapes, de ses périlleux zigzags entre une vie de famille bien rôdée et la fugace exaltation d'un tête-à-queue. Attachez votre ceinture, c'est parti pour une évocation souriante des noirs désirs d'un mec bien qui a pour devise "Soyons désinvolte, n'ayons l'air de rien". – V.D.

Sur le même sujet
Plus d'actualité