Xanadu: Triste chair

Chez les Valadine, le X est dans les gènes. Et même un travail comme un autre. Sauf que l'ex-égérie de la société Xanadu aux allures de fragile nymphe "hamiltonienne" a mystérieusement disparu.

29033

Que l’aîné rêve de tuer son patron de père et n'a plus de vie sexuelle qu’avec sa main droite. Et que le petit dernier filme ses ébats avec des mineures… Une galerie de personnages sacrément abîmés. Audacieuse plongée dans le porno ou tragique série sur les fantasmes refoulés d’une famille fracassée?

Difficile de le savoir dans cette saga labyrinthique. Sa scénariste évoque une histoire où le porno serait le révélateur de névroses. Bref, la chair est omniprésente mais triste. Un intéressant parti pris réaliste, limite complaisant mais atténué par le floutage. Certes, le casting est parfait (avec vrais acteurs X) et la réalisation offre de belles scènes oniriques. Mais il manque l'élément essentiel: l’émotion.

Hashtag Twitter: #Xanadu

30 avril: ARTE 22h35: Xanadu


Plus d'actualité