Wolinski ne pense qu’à ça

Wolinski, Siné, Reiser: en hommage à Charlie Hebdo, trois portraits jubilatoires à (re)découvrir.Première étape ce lundi avec Wolinski.

1275447

On ne pense qu’à eux, depuis le 7 janvier dernier. La belle équipe de Charlie Hebdo décimée, on ressort leurs dessins, encore et encore, comme pour ne pas les laisser filer. Et c’est pour retrouver l’un des piliers du journal satirique que l’on veillera tard ce soir, guettant l’enthousiasmant documentaire que lui consacrait Véronique Jacquinet en 2008. Wolinski ne pense qu’à ça: un titre provocateur, comme lui. Mais un regard tendre, comme le sien. Parce que évidemment, il ne pensait pas qu’à cela – même si les femmes, tout seins dehors, restaient le sujet de prédilection de cet irrévérencieux caricaturiste.

Au travers de réjouissantes archives, la réalisatrice nous remet en mémoire les débuts de Wolinski, ses dessins politiques croquant la France de Mai 68. Et déroule cinquante années d’une vie guidée par le crayon. Une belle occasion de revoir ses comparses – Cavanna, qui lui ouvrit les portes de Hara-Kiri, l’ancêtre de Charlie Hebdo, ou le doux ami Cabu, sans doute plus éloquents sur le père du "Roi des cons" que le dessinateur lui-même. Ses influences, ses coups de gueule ou de génie, ses contradictions aussi ponctuent ce portrait piquant d’un drôle d’anar décoré de la Légion d’honneur.

Eux ne sont pas morts dans l’attentat, mais Siné et Reiser restent indissociables de l’esprit Charlie – même si le premier en a été viré en 2008 et que le second a disparu très précocement en 1983. Ils seront sur La Trois demain et après-demain, à la faveur d’une rediffusion de deux volets de la série Le crayon entre les dents. Dans la force de l’âge – les émissions datent de 1976 et 1977 – et plus vachards que jamais, fustigeant la religion, le militarisme ou la police (Siné, planté au milieu d’un tas d’ordures), moquant le spectacle du peuple en vacances sur la plage de Blankenberge (Reiser). Des sales gosses bourrés de talent, que l’on n’a nulle envie de quitter.

     LE CRAYON ENTRE LES DENTS: PORTRAIT DE SINE MARDI 3 LA TROIS 23H25 [3*]

     LE CRAYON ENTRE LES DENTS: JEAN-MARC REISER MERCREDI 4 LA TROIS 23H00 [3*]

Sur le même sujet
Plus d'actualité