Vive la colo

Après une première saison encourageante, la série qui rend hommage aux colonies de vacances est de retour. Hocqorico !

778099

Bonne nouvelle pour les fans de Virginie Hocq : six nouveaux épisodes de Vive la colo ont été mis en boîte et c’est ce soir que la RTBF diffusera le premier inédit. On dirait bien que les aventures de Morgane Kemener (suivies en moyenne par 6,5 millions de téléspectateurs français) portent chance à la comédienne et humoriste belge, dont c’est en effet le premier « grand » rôle à l’écran.

Jusqu’ici, elle avait dû se contenter de quelques furtives apparitions au cinéma (Incognito) ou en télé (Les Toqués, À dix minutes de nulle part…).

"Je ne suis pas du genre à provoquer mon destin, a-t-elle confié. Depuis toujours, je prends les choses comme elles viennent. Et pour le moment, je dois dire que cela me réussit plutôt bien."

Elle-même ancienne cheftaine et animatrice scoute, Virginie Hocq admet que la thématique des colonies de vacances a logiquement facilité son apprentissage du rôle, pendant les trois longs mois qu’a duré le tournage, en compagnie de comédiens plus expérimentés qu’elle, comme Titoff, Catherine Jacob et Julien Boisselier.

Mais soyons honnêtes, à part d’agréables retrouvailles avec la sympathique actrice et le côté bon enfant de ce divertissement, notre bilan se veut mitigé à l’issue des deux premiers épisodes de la saison 2 de Vive la colo.

Le scénario reste bancal et caricatural, et les comédiens n’ont ni l’air de se fouler, ni de s’amuser. À moins qu’ils se sentent coincés dans des dialogues trop plats. Les quelques touches humoristiques peinent aussi à nous faire esquisser un sourire. Bref, même s’il s’agit d’une série familiale, les amateurs de ce genre télévisuel méritent mieux!

Sur le même sujet
Plus d'actualité