Viva for Life débute ce mercredi en TV et en radio

Pour lutter contre la pauvreté infantile, Viva For Life mobilise 80 personnes. Une belle opération de solidarité et de team building.

1247755

Malgré un emploi très chargé entre 1001 Belges, Une brique dans le ventre, G1 Plan, Le 5 à 7 tous les joursen radio, deux petits bouts de 5 ans et demi et 2 ans et demi, Sara de Paduwa n’a pas hésité à se faire à nouveau enfermer durant 6 jours avec Sébastien Nollevaux et Raphaël Scaini dans le studio radio de Liège. Faut dire que le geôlier vaut le détour: Bénabar himself! Mais son objectif est avant tout de rapporter plus que les 1.267.351 €de 2013pour secourir les 40.000 enfants qui vivent sous le seuil de pauvreté en Belgique.

Ses armes: énergie, bonne humeur, enthousiasme. Et une équipe de choc. "Une belle complicité s’est installée entre nous. Ça roule, on ne se pose pas de questions. On a tous les trois un ego de taille normale, ça doit aider, plaisante la maman de Louise et Raphaël. Ensemble, on va tenir l’antenne durant 144 heures pour encourager les auditeurs à partager leurs disques préférés. Pour corser l’épreuve, on s’engage à ne rien consommer de solide." Pas de reportages larmoyants: "On nous demande juste de faire les pitres pour attirer l’attention sur la cause".

Chaque soir à 18h30, Anne-Laure Macq et Adrien Devyver relateront les meilleurs moments des 24 heures écoulées dans "la prison" et proposeront des reportages sur la pauvreté infantile mais aussi les élans de solidarité qui se mettent en place partout dans le pays. "L’opération mobilise toute la maison, précise Sara. De la régie à la rédaction en passant par l’antenne. On travaille dans des conditions difficiles mais ça fait du bien de donner de soi pour les autres… Juste avant Noël." Pourvu que cela soit contagieux!

Pour faire un don: 0800/30.007 – Par virement: BE35 0000 0000 3737 – Par SMS: 4001 – En ligne: www.vivaforlife.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité