Vinylmania (Arte 22h50)

Des vinyles, il en possède plus de trois mille. Autant dire que le réalisateur italien Paolo Campana était bien placé pour nous raconter la longue histoire de l'anti-MP3, à travers un film où les galettes noires se mangent avant tout avec les oreilles.

135673

Inventés par Columbia en 1946, les vinyles ont traversé plus de six décennies de musique. Du classique au yé-yé, en passant par le rock ou l'électro, ils ont fait frétiller des milliards de jambes. Ici ou là, on les a déclarés morts et enterrés. Quand le CD est arrivé, par exemple. Mais tel le Phénix, le vinyle s'est offert plusieurs vies, se frayant un passage parmi les salons et les discothèques. Aujourd'hui, les DJ continuent à l'aduler, et les artistes le vénèrent.

Cerise sur le pick-up: à l'heure où le marché du CD s'effondre, le vinyle tient bon la barre et s'offre chaque jour de nouveaux accros. C'est ce qu'on appelle passer par le charme de l'aiguille…

3 novembre: Vinylmania (Arte 22h50)

Sur le même sujet
Plus d'actualité