Vente directe, du champ à l’assiette

Pour de plus en plus de Français, leur pays, royaume de la gastronomie, doit être aussi celui du bien manger.

1304335
Soucieux de trouver des produits de saison et de qualité dont ils connaissent l'origine, ils souhaitent associer le sain, le goût mais aussi le respect du producteur. Marchés, paniers, courses à la ferme, ils sont de plus en plus nombreux à favoriser les circuits courts, qui représentent aujourd'hui 7 % de leur consommation et 25 % des ventes des paysans. Ce reportage nous entraîne à la rencontre des agriculteurs, des maraîchers, des ostréiculteurs comme des citoyens responsables qui refusent la mondialisation, la désertification des campagnes et la standardisation du goût. Une tendance qui, comme le choix du bio, pourrait encore se développer et que l'on retrouve aussi chez nous.

Sur le même sujet
Plus d'actualité