Usurpation d’identité, des vies volées

Quatre cent mille Français sont victimes d'usurpation d'identité. Parmi eux, Dalila Bouezilla, mariée à son insu à un parfait inconnu.

1344253

Des années durant, après la révélation de l'imposture, elle a dû lutter pour prouver son identité auprès d'une administration sourde à sa détresse. Quant à Charlie Koissi, il s'est retrouvé sous le coup d'un mandat d'arrêt international, encourant une peine de dix ans de prison ferme pour des escroqueries commises par un autre. Aujourd'hui, Dalila se bat pour que l'usurpation d'identité soit considérée comme un crime et pour que les victimes puissent bénéficier d'une assistance psychologique. Un combat nécessaire dans la mesure où cette arnaque connaît une progression de 30 % chaque année. Parce qu'on est tous susceptibles un jour d'être Charlie. – V.D.

Sur le même sujet
Plus d'actualité