Une place au soleil: Dayana Mini Market

Pour entamer positivement l'année, Arte lance une nouvelle série documentaire au ton décalé, filmée par de jeunes auteurs prometteurs. 

730317

Le titre: Une place au soleil. Le focus: suivre des héros du quotidien qui se cherchent mais s’arriment à un rêve malgré leurs ennuis, leurs angoisses, leurs moments de gloire ou de génie, avec, en toile de fond, un questionnement sur ce que signifie réussir aujourd’hui.

Une place au soleil démarre en trombe, ce soir, avec Dayana Mini Market, l’histoire douce-amère d’une famille d’épiciers sri lankais, les Kamalanathan, installés à Paris depuis trente ans et qui se font expulser de leur logement du jour au lendemain.

Au-delà de la singularité de ce thème, c’est l’originalité du traitement qui frappe.

La réalisatrice, Floriane Devigne, a décalqué les méthodes bollywoodiennes, insérant des séquences chantées au gré des déboires de la famille Kamalanathan et des rêves de grandeur de leur fille Dayana (dont le magasin porte le nom), qui se voit déjà Miss Sri Lanka ou actrice de renommée internationale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité