Une maison, un artiste: Salvador Dali, le génie et le bouffon de Portlligat

Avec son gros œuf blanc planté au sommet du toit, l’étonnante maison de Salvador Dali se repère de loin. A la voir ainsi, murs d’un blanc immaculé, décoration foisonnante et chaleureuse, on ne se douterait pas que lorsque l’artiste y élut domicile, elle n’était qu’une modeste cabane de pêcheur dans la petite crique catalane de Portlligat.

928135

Dali est alors âgé de 25 ans et vient de se voir refuser l’accès à la demeure familiale en raison de sa liaison avec Gala, encore mariée à Paul Eluard. Dès lors, Portlligat devient pour le peintre une inépuisable source d’inspiration autant qu’un havre de paix.

Au fil des ans, il rachète les maisons voisines – des agrandissements successifs qui donnent à l’ensemble une allure labyrinthique où le visiteur évolue à travers d’étroits corridors et de petits escaliers. Un cocon excentrique et poétique aujourd’hui transformé en musée, au sujet duquel Dali affirmait «Je ne suis chez moi qu’ici, partout ailleurs je ne suis que de passage».

Sur le même sujet
Plus d'actualité