Un petit jeu sans conséquence / 27ème Nuit des Molières

La comédie romantique, couronnée par le public et la critique en 2003, lance avec humour la  2015.

1345585

Ecrite par Jean Dell et Gérald Sibleyras, Un petit jeu sans conséquence a reçu cinq Molières en 2003. Ce succès lui a valu une adaptation cinématographique, en 2004, par Bernard Rapp, avec Sandrine Kiberlain et Yvan Attal. L'intrigue: Claire et Bruno, ensemble depuis dix ans, en ont assez de représenter le couple modèle. Lors d'une journée à la campagne avec leurs meilleurs amis, ils décident de simuler une séparation. Ce qui n'était qu'un simple jeu tourne vite au règlement de comptes, laissant leurs proches d'abord interloqués, mais finalement beaucoup moins surpris que prévu. L'arrivée d'une ancienne connaissance pimente encore cette situation délicate.

France Télévisions clôture ce soir sa saison "Coups de théâtre" pendant laquelle ses chaînes ont diffusé une dizaine de spectacles, avec cette recréation spéciale enregistrée depuis le Théâtre de Paris. On retrouve en tête de distribution deux acteurs qui se connaissent bien, le fameux couple Bouley de Fais pas ci, fais pas ça: Bruno Salomone et Isabelle Gélinas, qui sont accompagnés par Bruno Solo, Lionel Abelanski et Constance Dollé. La mise en scène est de Ladislas Chollat qui peut espérer recevoir ce soir une récompense pour la pièce Les cartes du pouvoir.

Nicolas Bedos présentera ensuite, depuis les Folies-Bergère, la 27e Nuit des Molières, avancée de trois mois. A travers dix-sept catégories, elle distinguera les meilleurs auteurs, artistes et spectacles. Parmi les nommés, on retrouve nos compatriotes David Murgia (révélation masculine pour Discours à la nation), Marie Gillain (comédienne dans un spectacle de théâtre privé pour La Vénus à la fourrure) et Jos Houben (seul en scène). Ce divertissement, que l'on espère surprenant et enlevé, devrait inviter les spectateurs à profiter encore de ces créations, toujours à l'affiche.

Sur le même sujet
Plus d'actualité