Un jour, un destin: Marie-France Pisier, une femme sous influence

Disparue en 2011, Marie-France Pisier reste une figure à part du cinéma français. Fascinante et tragique.

1220929

"Cette voix si gaie avec cette âme si lourde : c’est le mystère de Marie-France. Elle a une mort qui lui ressemble, qui est ambiguë comme elle et romanesque comme elle." La disparition de Marie-France Pisier, retrouvée dans sa piscine le 24 avril 2011, ne sème pas seulement le trouble dans l’esprit de Marie Lebey, écrivaine et amie de la comédienne. Aujourd’hui encore, chacun s’interroge sur les circonstances du drame, oscillant entre la thèse de l’accident et celle du suicide. Conscient de bien mal connaître le personnage, dont les grands yeux troublants et l’inimitable voix aux accents bourgeois ont pourtant imprégné à jamais le cinéma français.

La jeune fille encore sage et timide que François Truffaut révèle en 1962 fait une entrée remarquée dans le métier. Elle a tout juste 18 ans et, en donnant la réplique à Jean-Pierre Léaud sur le tournage d’Antoine et Colette, attire déjà tous les regards. Mais malgré sa volonté de casser son image d’intello (elle a tourné avec Rivette, Téchiné, Robbe-Grillet) et de s’engager, avec succès, dans des aventures populaires (la série télé Les gens de Mogador, L’as des as de Gérard Oury), Marie-France Pisier n’a pas eu la carrière espérée – qu’elle méritait assurément. Laurent Delahousse déroule pour nous ce parcours ponctué de déceptions et de drames. Un très touchant portrait où se devine la détresse derrière le rire cristallin d’une femme à qui l’élégance enjoignait la pudeur. A travers plusieurs épisodes clés (l’exfiltration de Daniel Cohn-Bendit en 1968, le tournage des Sœurs Brontë de Téchiné, le double suicide de ses parents…), le magazine saisit à la fois la grande liberté de Marie-France Pisier et le poids écrasant de son histoire familiale. Et rend un bel hommage à une actrice qui, faute d’avoir pu rejoindre le panthéon des "stars" du cinéma français, fut et reste une très, très grande dame.

Plus d'actualité