Thema: La censure, non merci!

"Si je dois écouter ce que l'on me dit, je ne peux rendre compte de la réalité." Cette citation de Kroll fait partie de la ribambelle de témoignages forts qui émaillent Fini de rire, un webdocumentaire d'Olivier Malvoisin qui se penche sur les sujets tabous.

857489

Le réalisateur est parti d’un axiome de Plantu – liberté de caricaturer = liberté de presse – et l’a confronté à la réalité de terrains plus ou moins minés, Israël et Palestine en tête, épinglant les grandes dates des années 2000 à coups de croquis et de polémiques. Un moment charnière: 2006. L’affaire des caricatures de Mahomet relance, entre feux et cris face aux ambassades danoises, un débat millénaire: que peut-on montrer de Dieu?

Mais Malvoisin ne s’arrête pas à la partie visible de l’iceberg. S’il s’intéresse aux régions où la censure prospère encore, Fini de rire gratte aussi là où la liberté d’expression semble a priori être acquise. Et montre qu’en Europe (Belgique y compris), l’autocensure s’installe par crainte des patrons de presse de lasser le public ou de heurter leurs actionnaires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité