Théâtre – Mon père avait raison

La télé ouvre sa scène à Mon père avait raison, la mythique pièce de Sacha Guitry. Pour se donner la réplique, Claude et Alexandre Brasseur. Un père et son fils, rien que ça!

407710

Unis par les liens du sang, une ressemblance étonnante et une passion pour le métier d’acteur qui dure depuis sept générations, Claude et Alexandre Brasseur sont aujourd’hui réunis à la scène dans le chef-d’œuvre de Sacha Guitry Mon père avait raison, que l’auteur avait également joué dès 1920 avec son propre géniteur, Lucien Guitry. L’idée de reprendre ce classique du théâtre trottait dans la tête de nombreux réalisateurs, mais encore fallait-il trouver la lignée qui allait remplacer les Guitry.

C’est finalement comme une évidence que Bernard Murat proposa aux Brasseur de reprendre Mon père avait raison. Un gros défi qu’ils acceptèrent immédiatement de relever: eux qui partagent les planches depuis plusieurs décennies et affichent une jolie complicité et une grande tendresse. Le père de Claude, Pierre, décédé en 1972, fait d’ailleurs également partie intégrante de la pièce, rythmant indirectement le discours de son fils, mais aussi celui de son petit-fils, d’une influence qu’on sent prégnante.

Le pitch? Une sombre histoire de tromperie et de divorce, un pétage de plomb et 20 ans plus tard, la compagne du fils qui reproche au papa d’accepter le retour de sa femme adultère. Problème complexe, mais pourtant si banal. Après un beau succès et des centaines de représentations à travers la France, la RTBF vous propose de redécouvrir cette comédie en trois actes dans une mise en scène somme toute assez classique, qui sert parfaitement le texte de Guitry. À ne pas manquer si vous êtes fan de Claude Brasseur, si vous aimez Sacha Guitry, ou si vous ne connaissez ni l’un ni l’autre!

Sur le même sujet
Plus d'actualité