Théâtre: L’Amour, la mort, les fringues

Derrière le rideau ce soir, une pièce à succès qui a fait salle comble durant des mois. Grâce de toute évidence à la trame 100 % girly, magistralement portée par une kyrielle de comédiennes confirmées.

891505

Mis en scène par la cinéaste Danièle Thompson, L’amour, la mort, les fringues nous rappelle que nous sommes toutes égales face à la garde-robe.

C’est bien connu, on n’a jamais rien à se mettre! Mais plus que de simples bouts de tissu, les vêtements sont le prétexte pour évoquer des anecdotes féminines, superficielles parfois, drôles souvent.

A travers l’évocation de leur dressing, Gigi, Eve, Marie, Nora, Françoise, Amanda, Lisa et les autres évoquent leur passé, les rendez-vous manqués et ceux qui ont changé leur vie, mais aussi leurs joies et leurs peines. Une bouffée d’air frais!

Sur le même sujet
Plus d'actualité