Théâtre: La femme du boulanger

Drame de l’infidélité, La femme du boulanger, né de la plume de Jean Giono en 1938, a été adapté au cinéma par Marcel Pagnol et même récompensé par l’oscar du meilleur film étranger.

394784

Héros de cette adaptation de 2010, Michel Galabru, comédien méridional par excellence, était l’homme idéal pour réincarner – il avait déjà interprété Aimable en 1985 – ce rôle autrefois tenu par l’inoubliable Raimu.

"Pagnol me l’avait proposé de son vivant. Mais je n’avais pas osé marcher sur les traces de Raimu. Pour moi, c’était comme essayer de refaire un Vermeer." Avec une troupe éclectique où l’on retrouve Bernadette Lafont, Titoff ou Patrick Fiori, ce sont des personnages pittoresques et hauts en couleur qui composent cette version du boulanger cocufié. De quoi faire perdurer le succès de ce classique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité