Téléfilm: Valparaíso

Ça commence comme un thriller politico-environnemental: la puissante compagnie pétrolière Oil & Co ordonne la déviation d’un pétrolier dont elle vient de racheter la cargaison et provoque ainsi une gigantesque marée noire.

219141

Alors que ses dirigeants s’attachent à éliminer toute preuve de leur responsabilité, la suspicieuse députée verte Emma Caglione mène l’enquête… jusqu’à mettre sa vie en danger. Le téléfilm prend alors un nouveau tour, autrement plus personnel. Au-delà de l’intrigue se dessinent les contours imparfaits de la relation liant Emma à son père Balthazar – lequel n’est autre que le numéro 3 de la compagnie en cause.

Entre affrontements idéologiques et maladroites tentatives de retrouvailles, le père et la fille se cherchent, se frôlent, se perdent. Et au combat politique d’Emma contre la compagnie succède celui, sombre et vengeur, d’un Balthazar responsable puis victime des manœuvres de son entreprise. Un scénario délicat, récompensé au dernier festival de La Rochelle et très joliment interprété.

Plus d'actualité