Téléfilm: Toussaint Louverture

Sans doute ne pouvait-il y avoir qu’un seul aigle. En 1803, le blanc, Napoléon, l’emporta sur le noir, Toussaint Louverture.

220979

Mais l’ancien esclave affranchi avait déjà réussi sa grande œuvre: libérer Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti) des colons.

Figure historique de la révolution haïtienne – au terme de laquelle l’île devint la première république noire du monde -, Toussaint Louverture semblait, sur le papier, une excellente idée de personnage de fiction. Vendu enfant au propriétaire d’une plantation, il s’émancipe, développe un sens aigu de la stratégie militaire et devient gouverneur de Saint-Domingue.

Un parcours étonnant qui illustre une détermination sans faille, mais cache également un penchant certain pour le pouvoir et l’autoritarisme. On regrette d’autant plus le manque de profondeur et de rythme de cette fiction un peu poussive.

Sur le même sujet
Plus d'actualité