Téléfilm: Passage du désir

Il y a deux ans, Muriel Robin avait émis le souhait de délaisser la télé pour le cinéma.

219143

Et ce ne sont pas les trois téléfilms qu’elle a simultanément tournés pour Josée Dayan (Mourir d’aimer, Folie douce, Ni reprise ni échangée) – des succès davantage publics que critiques – qui lui ont fait changer d’avis. L’actrice a même cédé sa place dans Nos retrouvailles à Fanny Ardant.

Mais voilà, le septième art n’ayant pas répondu à son appel, l’ex-one-woman-show a été contrainte d'accepter Passage du désir, un très bon téléfilm. Elle y campe une ex-flic qui se retrouve associée par hasard à une kiné (Fatou N’Diaye) dans l’enquête d’un crime sordide commis devant leur immeuble. Un jeu de piste habilement mené, dans lequel apparaît en commissaire le brillant Christian Hecq, Moliéré nivellois qui continue de remplir les salles parisiennes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité